0

Costa Rica . Tarcoles et Manuel Antonio . J2

Réveil très Matinal à Tarcoles. L’appel de la nature nous a sortie du lit à 5h30 😅.

En attendant le petit déjeuner nous partons à la découverte de la page située derrière l’hôtel. Un havre de paie où nous aperçu nos premiers Aras de Macao (aras rouges). Ce sont de grands perroquets vivant dans les forêts tropicales de la côte pacifique du Costa Rica, ils peuvent mesurer jusqu’à 86 centimètres et peser jusqu’à 1kg. Leur durée de vie moyenne est de 80 ans mais ils peuvent vivre jusqu’à 100 ans !

Enfin l’océan !


Le chant des oiseaux est magiques, il nous berce jusqu’au chemin vers l’océan.


Petit déjeuner avant de partir naviguer sur le fleuve de Tarcoles.


À 8h10 nous partons à l’aventure pour trouver un tour opérateur pour notre ballade sur le fleuve de Tarcoles. J’ai vu qu’il y a un départ à 8h30, à 2,5km d’où nous nous trouvons en marchant vite on devrait arriver à temps.

Il est 8h20 et il reste encore un bon kilomètre et demi, à cet instant là chance nous sourit, un papy costaricain s’arrête et nous propose de nous déposer. Je lui dis que je ne pourrais pas payer car je n’ai encore retirer d’argent. L’argent ne l’intéresse pas il est juste sympa. Et nous voilà en route dans sa petite voiture ambiance costaricaine assurée ! Un court moment mais mémorable ! 8h30 on trouve un troue opérateur (les 3 sont les uns à côtés des autres) et on embarque sur un petit bateau à moteur.

Le Rio Grande de Tarcoles

Durant deux heures, nous naviguons sur le Rio Grande de Tarco ou Rio tard Colas, l’un des cours d’eau les plus long du Costa Rica. Ce fleuve d’une longueur de 111 km couvre une superficie de 2120 km². La rivière sert de limite nord au parc national de Karaa et est l’un des habitats du crocodile américain et abrite une cinquantaine d’espèces d’oiseaux. On n’y trouve notamment des reptiles telles que le crocodile, l’américain, les alligators, le basilic et les grands iguane. Ils sont couramment observés.


De retour à pied nous sommes prie en stop par des français, qui proposent de nous déposer à notre guesthouse à 2km; il s’avère qu’ils se rendent au même endroit que nous au Crocodile bridge. Parfait, nos sac sont prets, il propose de nous attendre et nous emmener au pont 🙂

De la nous espérons trouver un bus pour Manuel Antonio. Logiquement il y en en a un car les bus qui pars de San José vers Quesos passe par cette route principale.

Crocodiles Bridge Tarcoles

Il est environ 11h15, nous voici sur le pont du crocodile bridge.

Rien d’exceptionnel au niveau des crocodiles, ont a bien fait de faire l’excursion de ce matin ou nous les avons vu à moins d’un mètre. Ce ne devait pas être le jour, car d’après les articles que j’ai parcouru ils y en a des centaines..

Nous aurons eu notre idée, et ; comme c’était notre chemin pour prendre le bus cela valait quand même le coup pour le paysage.

Départ pour Manuel Antonio

Il temps de s’interroger sur la façon de se rendre à Manuel Antonio ; nous demandons conseille à un gardien de parking costaricain, une personne adorable qui nous a bien aider.

C’est simple pour aller vers Manuel Antonio, il faut prendre le bus orange, rose ou vert. À 12h20 nous optons pour le bus vert. Le bus vert en direct pour Quépos nous a coûté pour deux, 18000 colonnes l’équivalent de 30 euros.

Nous arrivons à Quepos à 14h30, et prenons un deuxième bus pour Manuel Antonio. Cout 380 colonnes par personnes soit environ 1,50€ pour nous deux.

Après 30 mn de bus nous arrivons à notre hôtel. Il est 15h15 est nous n’avons qu’une envie aller à la plage nous rafraîchir !

La plage de Manuel Antonio

Ballade le long de la plage et pause gourmande.

Coucher du soleil à 17h30

/*google analytics*/